Domaines d’intervention de la protection juridique professionnelle: protection "Permis de Conduire"

Domaines d’intervention de la protection juridique professionnelle: protection du permis de conduire  

La protection juridique professionnelle concerne un large domaine. La question se pose alors si cette protection touche également tout ce qui est lié au permis de conduire. Pour répondre à cette question : en effet elle joue un rôle important dans les problèmes de ce type, et aide l’assuré à s’y protéger. D’où son appellation: protection du permis de conduire. 

Le rôle de la protection du permis de conduire en cas de délits 

Comme on dit: «l’erreur est humaine». Personne ne peut se défaire des erreurs. Par conséquent, le droit de conduire pourrait être mis en jeu, surtout en cas de fautes sérieuses. En effet, l’État n’hésitera pas à poursuivre toutes personnes ayant réalisé des délits lors de sa conduite, et ce par le biais d’un procureur. Il n’est pas nécessaire de s’inquiéter davantage car la protection du permis de conduire est en mesure d’arranger les choses. Mais comment ? Grâce à cette protection, il est possible d’embaucher un avocat. L’assurance s’occupera de ses frais. Toutefois, elle ne payera que le plafond des honoraires qu’elle a fixé. Il arrive que les avocats demandent un honoraire élevé par rapport au maximum délimité. L’assuré se chargera donc de régler la différence. Quant au choix de l’avocat, il ne se fait pas au hasard. Au contraire, il est préférable de prendre un avocat spécialisé dans le droit automobile. Un avocat expert en droit routier peut également convenir afin de régler la situation. 

En outre, le bénéficiaire de la protection du permis de conduire sera libre de choisir l’avocat qu’il désire. D’ailleurs, c’est ce qui est mentionné dans le code des assurances. Il n’est en aucun cas accepté que l’assurance propose le nom d’un avocat à l’assuré, sous réserve que celui-ci réalise une demande par écrit. 

Le rôle de la protection du permis de conduire en cas d’annulation de permis 

Il arrive que le permis de conduire atteigne un solde de point nul. Plusieurs raisons expliquent cela, telles les différentes infractions au Code de la route. Dans ce cas, il y aura un impact sur le droit de conduire. Le permis de conduire sera soit annulé, soit suspendu. Quoi qu’il en soit, des frais sont toujours présents. Heureusement que l’assurance qui concerne la protection du permis de conduire s’occupe de cette somme, que ce soit pour le montant de récapitulation du permis ou de l’obtention d’un nouveau permis de conduire. 

Toutefois, si cette sanction se fait suite à toute forme d’injustice, la poursuite du Ministère de l’Intérieur est faisable par l’assuré. En tout cas, le problème est ici de source administrative. 

 

Même à titre professionnel, la défense d’un permis de conduire peut se faire. Que cela soit pour sauver les points d’un permis ou tout simplement pour éviter son annulation, avoir une protection du permis de conduire est avantageux. 

Pour être mis en relation avec un téléconseiller cliquez-ici

 

ACTUALITÉS

Articles à la une

publié le 13 November 2017

Pourquoi ne pas vous lancer dans l'aventure. Notre force réside dans la formation et l'accompagnement marketing. Partageons notre succès

lire la suite
publié le 23 October 2017

La protection juridique "contrôle URSSAF", vous permettra de gérer : frais de contrôle, honoraires des experts comptables... Découvrez-en plus sur le[...]

lire la suite

VOUS RECHERCHEZ UNE ASSURANCE POUR
VOTRE ENTREPRISE