La prime assurance décennale : tout savoir sur le sujet !

Comme toute assurance, l’assurance décennale requiert le versement périodique ou en une seule fois d’une somme à l’assureur pour que celui-ci puisse prendre en charge les risques. Cette somme s’appelle la prime d’assurance décennale. Elle a ses subtilités. Donc, autant ouvrir les yeux et faire preuve de vigilance dès la souscription.

Lors du choix d’une offre, déjà, vous devez accorder une attention particulière aux garanties, mais aussi et surtout à la prime notamment sa valeur. C’est un facteur décisif.

Faites attention à la valeur de la prime assurance décennale !

Entre les différents devis que vous recevez, certains présentent explicitement la prime toutes taxes comprises à régler annuellement. Ce genre d’offre est simple. Il ne réserve aucune surprise désagréable. Des frais annuels de gestion, également toutes taxes comprises, peuvent aussi y figurer à part. Ce n’est pas grave du moment où c’est clair.

D’autres devis présentent des frais dits complémentaires qui ne sont pas incluses dans la prime et qu’on ne sait pas s’ils sont hors taxes ou non. Lors du règlement, la confusion s’installe sur ces frais dits de quittance ou de dossier. À titre d’explication, les frais de quittance interviennent souvent au premier paiement. Les frais de dossier, eux, se paient à la souscription. Ce sont les frais du courtier chargé de soumettre votre dossier à votre assureur. Ils s’évaluent entre 50 et 400 euros. À savoir qu’il y a des compagnies d’assurances qui ne remboursent pas ces frais lorsque votre dossier se trouve refusé.

Ainsi, derrière une prime assurance décennale, il pourrait y avoir des frais complémentaires. Ajustez donc vos calculs en fonction.

Les frais de fractionnement

Les frais de fractionnement représentent un autre surcoût non négligeable, à considérer dès la souscription. Dans la plupart des cas, les assureurs vous proposent les fractionnements ci-après à savoir le fractionnement annuel, semestriel, trimestriel et mensuel, le fractionnement mensuel n’étant plus très fréquent de nos jours. Il y a des entités de prévoyance qui n’exigent pas systématiquement les frais de fractionnement, mais quand ils les exigent, il y a deux voire trois sortes de frais :

  • Une majoration de 4 à 10% en fonction du type de fractionnement choisi par l’assuré. À vrai dire, cette valeur doit être incluse dans la prime assurance décennale TTC. Malheureusement, certains assureurs le font payer à part.

  • Des frais d’émission par quittance dont le montant avoisine les 40 €. Faites attention, sur un fractionnement trimestriel, vous risquez de voir votre prime augmentée sous ce prétexte.

  • Enfin, certains assureurs appliquent systématiquement des frais de fractionnement non compressibles lorsque votre prime est inférieure à un certain seuil plancher. Ces frais s’évaluent autour de 400 €.

En conclusion, soyez prudent et analysez attentivement le montant de votre prime assurance décennale. Prenez tout votre temps pour vous mettre au courant de ses modalités de paiement. Renseignez-vous bien sur sa valeur TTC, tous les frais compris, et cela dès votre souscription. Si un devis semble manquer de clarté, abandonnez l’offre ! Un autre point de vigilance se situe sur les frais de fractionnement du contrat qui risquent d’accroître de façon indésirable la valeur de la prime. Quant aux modalités de paiement, préférez le virement, le chèque ou le prélèvement au paiement en liquide ou mandat cash.

ACTUALITÉS

Articles à la une

publié le 08 June 2017

La protection juridique "contrôle URSSAF", vous permettra de gérer : frais de contrôle, honoraires des experts comptables... Découvrez-en plus sur le[...]

lire la suite
publié le 22 May 2017

Passer le cap du contrôle fiscal est une épreuve qui a toujours tendance à faire stresser les professionnels. Détendez-vous et apprenez tout sur le su[...]

lire la suite

VOUS RECHERCHEZ UNE ASSURANCE POUR
VOTRE ENTREPRISE